Retrouvez toutes les anecdotes des années 80 par Cédric

Stéphanie de Monaco - Ouragan

Le saviez-vous, mais cette chanson était prévue à la base pour notre star Française Jeanne Mas !

Partager avec :

Michel Berger veut dédier une chanson à Ella Fitzgerald, artiste de jazz qu’il admire beaucoup. Cette chanson inachevée se nomme «The first lady of song».

Partager avec :

Dans le premier couplet, les paroles « A pain in the ass » (une douleur dans le cul) ont été remplacées par « A heart of glass » (un coeur de verre)

Partager avec :

1980 quel lien entre GEORGE BENSON – GIVE ME THE NIGHT et le tube “Thriller” interprété par Michael Jackson ?

Partager avec :

Extrait de l’album du même nom, Forever Young et le 3ème single du groupe allemand Alphaville.
Sortie le 21 septembre 1984, en pleine guerre froide entre les USA et l’URSS.

Partager avec :

Extrait de l’album “C’est comme vous voulez”  sur lequel on retrouve également le tube “J’veux du cuir”. “La ballade de Jim” sortie en 1985 aborde dans cette chanson les sujets douloureux de la rupture amoureuse et du suicide.

Partager avec :
Jean-Jacques Goldman - Quand la musique est bonne

Quel rapport entre Jean-Jacques Goldman – Quand la musique est bonne et Thierry Hazard – Le jerk ? On vous dit tout sur ce procès entre ces deux tubes !

Partager avec :
jean-luc-lahaye - femme que j'aime

Jean-Luc se consacre à sa musique entre son travail de serveur le week-end et de vendeur dans une boutique Harley Davidson la semaine.

Partager avec :

Sacha Goëller et William Picard disc-jockeys de leur vrai métier, ils animaient les soirées des boîtes de nuit du sud de la France avant de former le groupe DÉBUT DE SOIRÉE.

Partager avec :

The Winner Takes It All figure sur l’album Super Trouper sorti en 1980.
La chanson a été composée et écrite par Björn Ulvaeus. Pour l’anecdote, celui-ci était alors en plein divorce d’avec Agnetha Fältskog, sa partenaire sur scène et sa femme depuis le 6 juillet 1971.
Il parlera de la genèse de The Winner Takes It All en ces termes : « Jamais je n’ai écrit une chanson sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool… sauf The Winner Takes It All.

Partager avec :