Hervé Cristiani – Il est libre, Max

IL EST LIBRE, MAX. Hymne de la célèbre manif NRJ du 8 décembre 1984 pour défendre la radio menacée d’interdiction d’émettre, chanson fétiche de son directeur qui s’appelait… Max (Guazzini), le tube d’Hervé Cristiani a toujours été programmé en radio et joué dans les colonies de vacances. Il a passé quatre décennies en étant choisi pour la pub Nicopatch en 1999, « Des patches à coller sur la peau pour arrêter de fumer… » et en étant repris par Gérard Lenorman, Antoine, Vincent Delerm, adapté en reggae par R.I.C. ainsi que pour les Enfoirés par Muriel Robin, Maxime Le Forestier et Jean-Jacques Goldman.

Dans les années 2000, sort l’album Il est toujours libre Max, comprenant 13 versions du tube : Rock, Ragga, Jazz, Disco, Rap…

Et Hervé Cristiani fait de nombreux concerts, particulièrement dans des tournées années 80.

(Je me souviens de sa dernière participation à Stars 80 au Stade Pierre Mauroy à Lille le 28 juin 2013 devant 38 000 spectateurs. C’était émouvant car il m’avait confié qu’il était atteint d’un cancer de la gorge, qui l’emportera un an plus tard.)

par Laroche Valmont

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partager avec :